Un nouveau patron pour Guimet PDF Imprimer Envoyer
altOlivier de Bernon, a été nommé par Nicolas Sarkozy, président de l' établissement public du musée des arts asiatiques Guimet.

Né en 1957, directeur d’études à l'École Française d’Extrême-Orient (EFEO) depuis 2005, Olivier de Bernon est un spécialiste reconnu de la civilisation khmère du Cambodge et de l’Asie du Sud. Il a notamment été responsable pour l’EFEO du programme d’inventaire et de conservation du Fonds d’Archives privées du roi Norodom Sihanouk.
Olivier de Bernon succède à Jacques Giès, conservateur général du patrimoine, docteur en histoire de l’art et diplômé en langue et civilisation chinoises. Frédéric Mitterrand a salué à cette occasion son bilan à la tête du musée Guimet depuis 2008 où il a notamment œuvré au développement d'une programmation tournée vers l'Asie contemporaine et au renforcement des relations avec les pays de l’Extrême Orient.

Le Musée des arts asiatiques. Le musée Guimet est dû à la volonté de l’industriel lyonnais Émile Guimet (1836-1918). Ses voyages en Égypte, en Grèce, puis un tour du monde en 1876, avec des étapes au Japon, en Chine et en Inde furent pour lui l’occasion de réunir d’importantes collections qu’il présenta à Lyon à partir de 1879. Émile Guimet transféra ensuite ses collections dans un musée qu’il fit construire à Paris et qui fut inauguré en 1889.
Du vivant de son fondateur, le musée se consacra de plus en plus à l’Asie (tout en conservant une section sur les religions de l’ancienne Égypte), à la suite d’expéditions dans diverses régions de l’Extrême-Orient.
Un vaste programme de rénovation général a été lancé en 1996. Les architectes et l’équipe de conservation ont donné la priorité à la lumière du jour et à la création de perspectives ouvertes dans les 5500m2 de galeries permanentes. Ces travaux ont ainsi permis au Musée Guimet de s’imposer encore mieux comme un grand centre de la connaissance des civilisations asiatiques au coeur de l’Europe.

Source : culture.gouv.fr (31/08/2011)

A lire également :
- Le Centre de l'Ecole Française d'Extrême-Orient de Siem Reap primé
- Semaine de la langue française et de la francophonie
 

Communiqué

Communiqué de Amnesty International (21/01/2015)

Dix défenseures du droit au logement et un moine bouddhiste, tous condamnés à une peine de prison au terme de procès sommaires, doivent être libérés immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International avant l'ouverture de leur procès en appel qui doit se tenir jeudi 22 janvier.
La suite

Insolites

La viande de rat s'exporte bien
altLes gourmets sud-vietnamiens, grands amateurs de viande de rat, sont ravis. En effet, en ce début des moissons, les rongeurs pullulent dans les rizières voisines du Cambodge où les paysans les capturent par milliers.
Lire la suite...