Semaine de la langue française et de la francophonie PDF Imprimer Envoyer
altLa semaine de la francophonie (12-17 mars 2011) est l’un des temps forts de l’année pour tous les francophones du Cambodge à qui elle donne l’occasion de se retrouver autour de moments festifs et de valeurs fortes, a fait savoir l’ambassade de France.

Le lycée français René Descartes, le Centre culturel français et les établissements scolaires et universitaires possédant des filières francophones feront cette année, a-t-elle ajouté, encore preuve de dynamisme en organisant des spectacles et concours sous le signe de la convivialité, du partage des cultures et de l’échange autour de la langue française.

L’ambassade de France au Cambodge organise deux concours, dont les résultats seront annoncés au cours de la semaine de la francophonie : le concours Allons en France, qui permettra à deux élèves des classes bilingues khmer-français de bénéficier d’un séjour de prestige en France, et le concours Profs en France, dont les gagnants – 15 enseignants de français de nationalité cambodgienne – seront récompensés d’un séjour de formation en France.

La semaine de la francophonie est organisée par le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale et le ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports, avec le soutien de l’ambassade de France au Cambodge, l’Agence universitaire de la francophonie, l’Organisation internationale de la francophonie, l’UNESCO, l’Institut Français, le Centre Bophana et la librairie Carnets d’Asie.

Source AKP (14/03/2011)

A lire également :
- La France remet des livres à la Bibliothèque nationale du Cambodge
- Francophonie - Semaine du Cambodge à Lyon (du 6 au 20 mars 2009)
 

Communiqué

Communiqué de Amnesty International (21/01/2015)

Dix défenseures du droit au logement et un moine bouddhiste, tous condamnés à une peine de prison au terme de procès sommaires, doivent être libérés immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International avant l'ouverture de leur procès en appel qui doit se tenir jeudi 22 janvier.
La suite

Insolites

Un baiser à 18 840 euros
altLa cour d'appel de Nîmes a condamné Rindy Sam, qui avait laissé, en juillet 2007, une trace de rouge à lèvres sur une oeuvre du peintre américain Cy Twombly exposée à Avignon, à payer 18.840 euros à la collection Lambert, au titre des frais de restauration de la toile.
Lire la suite...