Hollywood tournera un film d'histoire du Cambodge PDF Imprimer Envoyer
altHollywood projette de tourner un film intitulé “Grand Empire Khmer” à l’époque d’Angkor, a fait savoit Thomas Magyar, coordinateur du tournage de film.

Lors d’une conférence de Presse organisée au ministère cambodgien de l’Information en présence de nombreux artistes cambodgiens, Thomas Magyar a souligné qu’une somme de 70 millions de dollars américains était prévue pour le tournage du film qui commencera à partir de janvier 2011 pour une durée de trois ans.

Des acteurs renommés comme la star américaine Angelina Jolie, l’acteur chinois Jet Li, l’actrice sud-coréenne Song Hye Kyo figureraient parmi les autres acteurs, alors que John Cena, célèbre lutteur américain, jouerait le rôle du Roi Jayavarman VII, a ajouté Thomas Magyar.

Le film relatera l’histoire du Cambodge, durant la période glorieuse du pays lors des 11ème et 12ème siècles, surtout sous le règne du Roi Jayavarman VII qui est considéré jusqu’à présent comme un grand Roi du Cambodge et qui a réalisé la construction du Temple d’Angkor Wat.

AKP

Lien : http://www.jayaproduction.com

Dernères nouvelles du film sur la chaîne TVK :

You need to a flashplayer enabled browser to view this YouTube video

You need to a flashplayer enabled browser to view this YouTube video

A lire également :
- Sandrine Bonnaire et Rithy Panh, parrains cannois des cinémas du monde
- Rithy Panh adapte Duras: "Un barrage contre le Pacifique" sans souffle
 

Communiqué

Communiqué de Amnesty International (21/01/2015)

Dix défenseures du droit au logement et un moine bouddhiste, tous condamnés à une peine de prison au terme de procès sommaires, doivent être libérés immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International avant l'ouverture de leur procès en appel qui doit se tenir jeudi 22 janvier.
La suite

Insolites

Un baiser à 18 840 euros
altLa cour d'appel de Nîmes a condamné Rindy Sam, qui avait laissé, en juillet 2007, une trace de rouge à lèvres sur une oeuvre du peintre américain Cy Twombly exposée à Avignon, à payer 18.840 euros à la collection Lambert, au titre des frais de restauration de la toile.
Lire la suite...