20 millions de faux médicaments saisis en Asie PDF Imprimer Envoyer
altUne opération de police multinationale en Asie du Sud-Est pour lutter contre la contrefaçon de médicaments a permis de saisir 20 millions de médicaments faux ou illégaux, d'arrêter 30 personnes et de fermer cent lieux de vente, a indiqué mercredi Interpol, qui coordonnait l'opération.

L'opération baptisée "Orage 2" a été menée entre juillet et novembre 2009, dans huit pays -Chine, Indonésie, Cambodge, Laos, Birmanie, Singapour, Thaïlande et Vietnam- dans le cadre du Groupe international de lutte contre la contrefaçon de produits médicaux (Impact) de l'Organisation mondiale de la Santé.

Parmi les 20 millions de cachets, sachets ou bouteilles de médicaments saisis, antibiotiques, antipaludéens, contraceptifs, aspirine ou encore traitements contre les troubles de l'érection, 12 millions étaient contrefaits et 8 étaient périmés ou détournés.
Les résultats de l'opération "Orage 2" ont été annoncés à Jakarta, en même temps que la création par Interpol d'un nouveau service, spécialisé dans la lutte contre la contrefaçon de médicament (MPCPC), chargée de collaborer avec la Division Impact de l'OMS.

Un réseau "Orage" va en outre être mis sur pied en Asie du Sud-Est afin d'organiser et d'améliorer les opérations de lutte contre la contrefaçon au quotidien.

"Cette réponse d'ensemble est d'autant plus importante que la mondialisation et les technologies modernes signifient que les techniques de fabrication et de distribution les médicaments contrefaits dépassent les frontières, créant un risque toujours plus grand pour la santé et la vie des gens", a souligné Ronald Noble, secrétaire général d'Interpol.

Source : AFP


A lire également :
-
Baisse du nombre des pharmacies illégales
- Dengue : les campagnes de désinfection commencent de façon anticipée