Le Cambodge accusé de détourner des fonds de lutte contre le paludisme PDF Imprimer Envoyer
altLe Cambodge a détourné d'importantes sommes d'argent destinées à la lutte contre le paludisme, a affirmé le Fonds mondial de lutte contre cette maladie, promettant pour autant de poursuivre ses opérations dans un pays très exposé.

Une enquête (...) sur les dons au Cambodge a mis au jour des preuves crédibles et substantielles de sérieuses malversations financières, a indiqué dans un communiqué mercredi soir le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Le Fonds a pris des mesures immédiates (...) en adoptant de nouveaux garde-fous dans les procédures d'achat, le financement et la gestion. Les sommes détournées s'élèvent à un peu moins d'un million de dollars, selon une source proche du dossier.

Le ministre cambodgien de la Santé Mam Bunheng a indiqué à l'AFP ne pas être au courant de ces accusations.

Un rapport complet du département d'enquête du Fonds est attendu d'ici quelques semaines. Selon des sources diplomatiques et médicales, une deuxième enquête est par ailleurs ouverte sur l'utilisation présumée de médicaments de contrebande dans des programmes financés par le Fonds.

L'organisation, basée à Genève, a cependant précisé qu'elle maintiendrait ses activités dans le pays asiatique. Mais elle devrait chercher un autre intermédiaire que le Centre national du paludisme du Cambodge.

Le pays fait face à une souche du paludisme résistante aux médicaments habituels, qui connaît une certaine expansion en Asie du Sud-Est et deviendrait très dangereuse si elle s'étendait sur le plan géographique.

Les experts préviennent que la continuité des fonds est essentielle dans la gestion des risques (...) en Asie-Pacifique, pas seulement au Cambodge, a précisé le communiqué.

Le Fonds a fait état l'an dernier de la disparition d'un total de 34 millions de dollars dans quatre pays africains, promettant d'améliorer ses contrôles financiers. Il a déjà versé 280 millions de dollars au Cambodge, d'après son site internet.

Il constitue la première source mondiale de financement de la lutte contre les trois maladies parmi les plus meurtrières de la planète, avec un budget total depuis sa création en 2002 de plus de 22 milliards de dollars, provenant de 150 pays et donateurs privés.

Source : AFP (15/11/2012)

A lire également :
- Cambodge: un virus pourrait être à l'origine de la mort de dizaines d'enfants
- 20 millions de faux médicaments saisis en Asie
Commentaires (0)Add Comment

Réagissez à cet article
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

security code
Entrez les caractères affichés


busy
 

Communiqué

Communiqué de Amnesty International (21/01/2015)

Dix défenseures du droit au logement et un moine bouddhiste, tous condamnés à une peine de prison au terme de procès sommaires, doivent être libérés immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International avant l'ouverture de leur procès en appel qui doit se tenir jeudi 22 janvier.
La suite

Insolites

À 18 mois, il se nourrit au pis d'une vache
Confié à son grand-père pendant que ses parents sont partis chercher du travail en Thaïlande après la destruction de la maison familiale par une tempête, Thao Sophat, 18 mois, a trouvé le réconfort maternel auprès d'une vache. Un petit Cambodgien confié à son grand-père a trouvé un bon moyen de remplacer le lait maternel...
Lire la suite...