Des centaines d'enfants victimes d'une intoxication alimentaire PDF Imprimer Envoyer
altLes enfants ont ingéré du pain rempli de viande et de légumes distribués par une ONG

Plus de 600 villageois cambodgiens, dont une majorité d'écoliers, ont été victimes d'une intoxication alimentaire après avoir mangé de la nourriture fournie par une ONG lors d'une journée contre le travail des enfants, ont rapporté samedi les services de santé locaux.

Les enfants sont tombés malades après avoir ingéré du pain rempli de viande et de légumes distribués par une ONG locale dans la province de Siem Reap, dans le nord-ouest du pays.

"Nous soupçonnons les légumes mis dans le pain d'avoir été contaminés", a expliqué à l'AFP Kros Sarat, directeur du service de santé de la province.

Les 615 victimes, dont 445 enfants, ont été prises de diarrhées et de vomissements, a précisé un autre responsable du service de santé. Des photos publiées dans les médias locaux montrent des centaines d'enfants sous perfusion dans des tentes. Certains, plus gravement atteints, ont dû être hospitalisés.

Les intoxications alimentaires de masse sont courantes au Cambodge, où les mesures d'hygiène alimentaire sont peu respectées.

Source : AFP (30/03/2015)

A lire également :
- Cambodge : contamination massive par le sida dans un village isolé
- Recrudescence de grippe aviaire au Cambodge
Commentaires (0)Add Comment

Réagissez à cet article
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

security code
Entrez les caractères affichés


busy
 

Communiqué

Communiqué de Amnesty International (21/01/2015)

Dix défenseures du droit au logement et un moine bouddhiste, tous condamnés à une peine de prison au terme de procès sommaires, doivent être libérés immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International avant l'ouverture de leur procès en appel qui doit se tenir jeudi 22 janvier.
La suite

Insolites

Une émission de télé réunit des familles séparées par les Khmers Rouges
altSous les projecteurs d’un plateau de télévision cambodgien, Sem Savœun tombe en pleurs dans les bras d’un père perdu de vue depuis 30 ans. Mais "Ce n’est pas un rêve" est plus qu’une émission à sensation, elle réunit les familles séparées par les Khmers rouges.
Lire la suite...