Cambodge: Une mère et sa fille tuées par des frelons PDF Imprimer Envoyer
altUne mère et sa fille de deux ans ont été tuées au Cambodge quand des frelons ont attaqué le bateau de cette famille de pêcheurs, a-t-on appris vendredi auprès de la police.

Le drame s'est produit jeudi quand le père, la mère et leurs trois enfants ont pris leur bateau pour aller pêcher sur une rivière, dans la province de Kampong Chhnang (centre). Explorant une zone inondée par la rivière en crue, cette famille vietnamienne installée au Cambodge a heurté un arbre sur lequel se trouvait un nid de frelons.

"Leur bateau a heurté le nid de frelons, déclenchant l'attaque contre les occupants de l'embarcation", a expliqué à l'AFP par téléphone un responsable de la police locale, Chhay Khemrath. "Le mari a essayé de s'éloigner au plus vite de l'arbre, mais malheureusement il n'a pas réussi à lancer le moteur", a-t-il ajouté.

La petite fille de deux ans est décédée dès jeudi sur le chemin de l'hôpital. Sa mère de 26 ans est décédée quant à elle vendredi. Le père, son fils de cinq ans et sa fille de huit ans ont été transférés à l'hôpital de Phnom Penh.

Plusieurs personnes sont tuées chaque années par des attaques de frelons dans ce pays d'Asie du sud-est. Mercredi, c'est un enfant de 11 ans qui a été tué par des frelons, dans la même province du centre du pays.

Source : AFP (15/08/2014)

A lire également :
- Mort d’un candidat de Koh-Lanta : « affaire classée » au Cambodge
- Cambodge: découverte d'une nouvelle espèce de lézard arc-en-ciel
Commentaires (0)Add Comment

Réagissez à cet article
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

security code
Entrez les caractères affichés


busy
 

Communiqué

Communiqué de Amnesty International (21/01/2015)

Dix défenseures du droit au logement et un moine bouddhiste, tous condamnés à une peine de prison au terme de procès sommaires, doivent être libérés immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International avant l'ouverture de leur procès en appel qui doit se tenir jeudi 22 janvier.
La suite

Insolites

"Gnôle sans frontières" au Cambodge
altEn Corrèze, on l'appelle "le ministre de la gnôle". Président de l'association de distillateurs d'alcool du Département, Georges Grafouillère et son collègue du Lot, Jacques Laniés se sont rendus dernièrement au Cambodge, pour une mission de coopération internationale.
Lire la suite...