Cambodge: un virus pourrait être à l'origine de la mort de dizaines d'enfants PDF Imprimer Envoyer
altUn entérovirus provoquant une forme grave de la maladie pied-main-bouche pourrait être à l'origine d'un syndrome, jusque là non expliqué, qui a tué des dizaines d'enfants au Cambodge depuis avril, a confirmé lundi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Selon nos résultats d'analyse, un pourcentage important de nos échantillons sont positifs à l'entérovirus EV 71", ont annoncé l'OMS et le ministère de la Santé cambodgien dans un communiqué conjoint.

L'entérovirus EV 71 est une forme mortelle de la maladie pied-main-bouche. Il est assez répandu en Asie mais le Dr. Nima Asgari, spécialiste de santé publique pour l'agence onusienne à Phnom Penh, a indiqué qu'il n'avait jamais été identifié au Cambodge auparavant.

L'OMS avait tiré la sonnette d'alarme le 2 juillet sur cette maladie qui commence avec de fortes fièvres suivie par des symptômes respiratoires et neurologiques. Depuis avril, elle a déjà tué plus de 52 enfants âgés de 3 mois à 11 ans sur un total de 59 cas, selon les chiffres officiels de l'OMS.

Le Dr. Asgari a précisé que de nouveaux tests seraient réalisés pour savoir si les victimes avaient été contaminés par d'autres virus. Le lien avec l'entérovirus est néanmoins "significatif", a-t-il estimé. "Cela démystifie énormément la situation".

Le pédiatre Beat Richner, fondateur des hôpitaux charitables Kantha Bopha qui ont traité la majorité des patients, évoque de son côté un bilan plus élevé, avec selon lui 64 cas en tout, dont seulement deux survivants.

Le médecin avait révélé dimanche que 15 échantillons sur 24 analysés avaient été positifs à la forme mortelle de la maladie. "Nous avons encore à déterminer la cause des symptômes respiratoires et s'ils sont liés à un facteur toxique", a-t-il écrit dans un courriel envoyé à la presse dimanche.

Source : AFP (07/07/2012)

A lire également :
- Une aide alimentaire radioactive pour le Cambodge ?
- Halte au tourisme dans les orphelinats
Commentaires (1)Add Comment
0
...
Par Thomas, 13 août 2012

Mutuelle santé
Encore des informations totalement passé inaperçu du cote de l'occident. Merci d'avoir ecrit cet article

Réagissez à cet article
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

security code
Entrez les caractères affichés


busy
 

Communiqué

Communiqué de Amnesty International (21/01/2015)

Dix défenseures du droit au logement et un moine bouddhiste, tous condamnés à une peine de prison au terme de procès sommaires, doivent être libérés immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International avant l'ouverture de leur procès en appel qui doit se tenir jeudi 22 janvier.
La suite

Insolites

"Gnôle sans frontières" au Cambodge
altEn Corrèze, on l'appelle "le ministre de la gnôle". Président de l'association de distillateurs d'alcool du Département, Georges Grafouillère et son collègue du Lot, Jacques Laniés se sont rendus dernièrement au Cambodge, pour une mission de coopération internationale.
Lire la suite...