Cambodge: Un Français disparaît avec ses quatre enfants PDF Imprimer Envoyer
altUn Français résidant au Cambodge est porté disparu avec ses quatre enfants depuis le mois de septembre dernier, a-t-on appris de sources diplomatiques et policières, selon lesquelles son domicile près de Phnom Penh a été retrouvé inhabité. Le cas de Laurent Vallier, 42 ans, qui était marié avec une Cambodgienne décédée en 2009 lors de l'accouchement de leur dernier enfant, a été soumis par les autorités françaises au ministère cambodgien de l'Intérieur.

"Nous ne l'avons pas trouvé chez lui", dans sa maison située à 50 kilomètres à l'ouest de la capitale, dans la province de Kampong Speu, a indiqué mercredi à l'AFP Chhay Sinarith, directeur du Département de la sécurité intérieure au ministère. "Mais nous avons trouvé des photos de lui et de ses enfants. Nous les enverrons dans toutes les provinces pour essayer de les trouver".

L'ambassade de France à Phnom Penh a de son côté confirmé que "les parents de Laurent Vallier, qui vivent actuellement en France, sont sans nouvelles de leur fils depuis septembre dernier" et qu'ils avaient "contacté l'ambassade en novembre". Les quatre enfants sont âgés de 2 à 9 ans.

Source : AFP (04/01/2012)

A lire également :
- Une émission de télé réunit des familles séparées par les Khmers Rouges
- À 18 mois, il se nourrit au pis d'une vache
Commentaires (0)Add Comment

Réagissez à cet article
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

security code
Entrez les caractères affichés


busy
 

Communiqué

Communiqué de Amnesty International (21/01/2015)

Dix défenseures du droit au logement et un moine bouddhiste, tous condamnés à une peine de prison au terme de procès sommaires, doivent être libérés immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International avant l'ouverture de leur procès en appel qui doit se tenir jeudi 22 janvier.
La suite

Insolites

Une émission de télé réunit des familles séparées par les Khmers Rouges
altSous les projecteurs d’un plateau de télévision cambodgien, Sem Savœun tombe en pleurs dans les bras d’un père perdu de vue depuis 30 ans. Mais "Ce n’est pas un rêve" est plus qu’une émission à sensation, elle réunit les familles séparées par les Khmers rouges.
Lire la suite...