Cambodge: des cendres de Norodom Sihanouk dispersées dans l'eau PDF Imprimer Envoyer
altUne partie des cendres de l'ancien roi du Cambodge Norodom Sihanouk, incinéré la veille, ont été dispersées mardi dans la rivière qui traverse la capitale cambodgienne lors d'une cérémonie retransmise à la télévision.

Des fidèles s'étaient rassemblés sur les quais, d'où une barge richement décorée a emporté des sacs de cendres comprenant l'ensemble du bûcher pour les déverser à la confluence des rivières Tonlé Sap et Tonlé Bassac, et du fleuve Mékong.

Auparavant, la reine-mère, Monique, et le roi Sihamoni, en faveur duquel Sihanouk avait abdiqué en 2004, avaient récupéré des os du défunt noircis par le brasier pour qu'il soient nettoyés avec du lait de noix de coco et une eau de source prélevée dans une montagne du nord-ouest du pays.

Ces restes seront emmenés jeudi au palais royal, dernier jour d'une semaine de cérémonies.

alt

L'urne reposera à côté d'une des filles de l'ancien roi décédée très jeune, conformément aux souhaits de Sihanouk. "L'urne royale contenant les restes du roi-père sera conservée dans le stupa de Kantha Bopha", a indiqué un responsable cambodgien à l'AFP sous couvert de l'anonymat.

La dépouille de Sihanouk, décédé en octobre, avait été extraite du palais vendredi avant un dernier tour de Phnom Penh au cours d'une procession de plusieurs heures.

Il a ensuite été incinéré lundi devant des dignitaires étrangers dont plusieurs chefs de gouvernement asiatiques, le prince du Japon Akishino et le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault, représentant l'ancienne puissance coloniale.

Placé sur le trône par les Français à l'âge de 18 ans, Sihanouk a porté diverses casquettes au cours d'une vie politique mouvementée et parcourue d'alliances contradictoires.

Tour à tour Premier ministre, chef de l'Etat, roi, il a accompagné les soubresauts de son pays depuis l'indépendance jusqu'à la guerre civile, en passant par "l'âge d'or" des années 50 et 60 et les Khmers rouges.

Source : AFP (05/02/2013)

A lire également :
- Le Cambodge enterre son roi
- Cambodge: le corps de l'ex-roi rapatrié
Commentaires (0)Add Comment

Réagissez à cet article
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

security code
Entrez les caractères affichés


busy
 

Communiqué

Communiqué de Amnesty International (21/01/2015)

Dix défenseures du droit au logement et un moine bouddhiste, tous condamnés à une peine de prison au terme de procès sommaires, doivent être libérés immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International avant l'ouverture de leur procès en appel qui doit se tenir jeudi 22 janvier.
La suite

Insolites

Phnom Penh aura un nouveau gratte-ciel de 38 étages
altUn contrat sur la construction d’un gratte-ciel, appelé "Vattanac Capital", au centre de Phnom Penh, a été signé le 2 juin à Phnom Penh par la compagnie Vattanac Properties Co., Ltd. et la compagnie Posco E&C Ltd.
Lire la suite...