Cambodge : contamination massive par le sida dans un village isolé PDF Imprimer Envoyer
altSoixante-douze personnes d'un même village isolé du Cambodge, dont des enfants et des personnes âgées, ont été infectées par le virus du sida, probablement à cause d'aiguilles infectées, ont indiqué mardi les autorités sanitaires du pays.

"Sur 556 personnes testées, 72 sont ressorties positives aux tests du VIH", a expliqué à l'AFP Teng Kunthy, responsable de l'autorité de lutte contre le sida dans le pays, ajoutant que 14 enfants ont été infectés.

"C'est un taux plus élevé qu'habituellement... Cela pourrait avoir été causé par l'usage d'instruments comme des aiguilles. C'est notre première conclusion. Nous sommes en train de récolter davantage de preuves", a-t-il précisé.

Ces derniers jours, des centaines de personnes paniquées issues d'un village de la province de Battambang ont afflué dans un centre médical de la région pour se faire tester, après avoir appris la nouvelle d'une contamination massive.

Dans la journée de mardi, de nombreux villageois continuaient d'affluer et dix personnes de plus ont été contrôlées positifs au VIH, a déclaré Hei Sik, directeur local d'un centre de lutte contre le sida.

"Certaines personnes infectées sont des femmes de 70 ou 80 ans. D'après les villageois, la contamination pourrait être due à des injections faites par un médecin local", a-t-il précisé.

En matière de lutte contre le sida, le Cambodge fait pourtant plutôt figure de bon élève et se rapproche de la prévalence zéro, un objectif que le pays s'est fixé pour 2020.

Le nombre annuel estimé de contaminations au virus VIH est passé de 15.500 au début des années 90 à 1.000 en 2011, selon les résultats d'une étude officielle des autorités sanitaires du royaume. Le taux de prévalence chez les adultes de 15 à 49 ans est passé de 1,7% en 1998 à 0,6% en 2013 et 0,4% en 2014.

Dans le pays, plus de 73 000 personnes vivraient avec la maladie

Source : AFP (16/12/2014)

A lire également :
- Le Cambodge accusé de détourner des fonds de lutte contre le paludisme
- L’Institut Pasteur célébrera le 60e anniversaire de son implantation au Cambodge
Commentaires (0)Add Comment

Réagissez à cet article
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

security code
Entrez les caractères affichés


busy
 

Communiqué

Communiqué de Amnesty International (21/01/2015)

Dix défenseures du droit au logement et un moine bouddhiste, tous condamnés à une peine de prison au terme de procès sommaires, doivent être libérés immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International avant l'ouverture de leur procès en appel qui doit se tenir jeudi 22 janvier.
La suite

Insolites

Pesticides et microbes sur les étals de Phnom Penh
altLégumes au sulfite et viandes au formol se retrouvent sur les tables cambodgiennes, affirme l’hebdomadaire francophone de la capitale.
Lire la suite...