25 ans de prison pour une traficante de drogue PDF Imprimer Envoyer
Charlene Savarino escortée vers le tribunalTrois étrangers dont une Française, accusés d’avoir tenté de faire passer 2,2 kilos d’héroïne vers l’Australie, ont été condamnés mercredi au Cambodge à des peines de 23 à 27 ans de prison.

La Française de 19 ans et une Australienne de 41 ans avaient été arrêtées en septembre 2013 à l’aéroport de la capitale avec un sac à dos contenant la drogue.

Le tribunal municipal de Phnom Penh les a reconnues coupables de "trafic de drogue" international et leur a infligé des peines de respectivement 25 et 23 ans de prison. Un Nigérian de 23 ans, arrêté en septembre également à son domicile de Phnom Penh, a lui été condamné à 27 ans d’emprisonnement.

Lors du procès le mois dernier, les deux femmes avaient nié être les propriétaires du sac à dos, assurant qu’il appartenait au Nigérian, petit ami de la Française, qui destinait la drogue à un homme non identifié en Australie.

Les trois condamnés n’ont fait aucun commentaire à l’annonce de leur condamnation.

Deux autres Nigérians en fuite ont écopé de 27 ans de prison.

Le Cambodge a intensifié ces dernières années sa lutte contre la drogue, arrêtant des centaines de personnes, dont des hauts responsables. Le pays était devenu un lieu de passage important des narcotiques dans la région, en particulier après la violente répression organisée en Thaïlande voisine au début des années 2000.

Source : AFP (27/05/2014)

A lire également :
- 7 ans de prison pour le journaliste Daniel Lainé
- Expulsée pour avoir déchiré des photos du roi
Commentaires (0)Add Comment

Réagissez à cet article
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

security code
Entrez les caractères affichés


busy
 

Communiqué

Communiqué de Amnesty International (21/01/2015)

Dix défenseures du droit au logement et un moine bouddhiste, tous condamnés à une peine de prison au terme de procès sommaires, doivent être libérés immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International avant l'ouverture de leur procès en appel qui doit se tenir jeudi 22 janvier.
La suite

Insolites

La vachette qui avait la peau de reptile
altUne centaine de Cambodgiens ont entamé jeudi une cérémonie suite à la mort d'un veau saint supposé guérir diverses maladies.
Lire la suite...