[Livre] Un dictionnaire de langue des signes PDF Imprimer Envoyer
La fondation cambodgienne Krousar Thmey publie un dictionnaire de langue des signes. En 1997, trois ans après avoir créé la première école pour enfants aveugles du Cambodge, Krousar Thmey ouvrait à Chbar Ampov la première école pour enfants sourds. Pour ce faire, l’association avait notamment adapté la langue des signes américaine pour créer une langue des signes proprement khmère.
Depuis, les équipes pédagogiques et le Comité de langue des signes de Krousar Thmey n’ont eu de cesse de développer cet outil indispensable à la communication, à l’éducation et à l’intégration des personnes sourdes du Cambodge.

Afin de permettre l’apprentissage de la langue des signes khmère à tous ceux qui le souhaitent, Krousar Thmey vient d’achever l’élaboration d’un dictionnaire. Il a été établi sous la supervision de Mme Kanitha KONG, directrice du bureau de l’éducation spécialisée du district et membre du Comité de langue des signes, ainsi que de M. Kimchhorn HANG, coordinateur du programme "Education pour enfants sourds" chez Krousar Thmey. La publication de cet ouvrage symbolise l’aboutissement de nombreuses années de travail pour créer de nouveaux signes, les développer dans le respect de la grammaire khmère et en trouver la meilleure expression graphique.

Le dictionnaire compte 540 pages, et définit 2 502 signes. Il est très attendu par les professeurs et les étudiants. Il sera également un formidable outil pour les parents et toute personne souhaitant apprendre la langue des signes. Un tel dictionnaire représente un trait d’union précieux entre sourds et entendants.

alt

Pour rappel :
Née en 1991 dans les camps de réfugiés en Thaïlande, Krousar Thmey (“Nouvelle Famille” en khmer) est la première fondation cambodgienne d’aide à l’enfance défavorisée. Elle est apolitique et non confessionnelle.
Krousar Thmey agit aujourd’hui dans 14 provinces du Cambodge à travers trois programmes :
- Education spécialisée des enfants sourds et des enfants aveugles dans tout le pays
- Protection de l’enfance pour les enfants abandonnés ou orphelins, enfants des rues ou victimes du trafic d’êtres humains
- Développement culturel et artistique pour tous

La fondation compte 400 employés cambodgiens, assistés de 3 volontaires européens pour des tâches spécifiques. Elle soutient près de 3500 enfants.